Je ne pleure jamais à éplucher les oignons car je ne suis pas du genre à me laisser émouvoir par une pelure...

Sauf qu'avec le temps d'automne de cet été, à les peler je me les pèle moi aussi, au point d'avoir toujours une pelure sur le dos !!

J'en suis parfois à avoir envie de m'écrier : «AIL !!», ET CHA LOTTE que je prépare en même temps et qui donc s'écaille aussi, n'apprécie guère. C'est vraiment une histoire à pleurer...

Mais ..De ..Rire, j'espère. :-)

*♥¤YANNAYMAR¤♥*