“Houuu.. houyouuu.. ma libido..“, enfin moi c'est c'que j'comprends en leitmotiv dans la chanson “Budapest“ de George Ezra. Ceci dit, parfois hongrois hongrois et puis c'est pas ça.. Et puis aussi, chacun voit "midi à sa porte".. Mais de là à parler de "démon de midi", il y a un pas que je ne franchirai pas car je suis d'un naturel timide... Enfin, ça c'est c'que me disent les femmes le matin au petit déjeuner quand justement elles me demandent de (re)mettre le couvert dans la cuisine.. Et que moi je soutiens, au moins ça, que les meilleurs choses ont une fin et non pas une faim que moi à ce moment-là je réserve exclusivement au petit-déjeuner, car ventre affamé n'a point d'oreille. Et donc chaque “chose“ en son temps... ..Dussé-je passer pour un rustre, un goujat, un malotru, un butor même, mais je préfère encore ça plutôt que de tomber en panne, d'inspiration pour le moins, car on ne m'ôtera pas de la tête que lorsque les Héros sont Fatigués, un minimum de restauration (et j'n'ai pas dit malbouffe rapido, hein !!) est indispensable avant l'ultime Repos du Guerrier libérateur des peuples... Car même si “À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire“, cela me paraît tenir du simple bon sens, de la vie, sexuelle s'il en est, que de partir au minimum armé, et même béton armé tant qu'à faire. Les choses bien... On dira. Ce qu'on veut.

*♥¤YANNAYpasMAR¤♥*

N.D.L.R. ..radieux (..que pour Toi.. ) :

Ceci est une oeuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé serait pure coïncidence. Oui voila, Pure. Absolument. :)

:* <3 ;)