Les mots tôt ou tard de Morano

Qui pourtant se bousculent

Au portillon grand ouvert

Ne sont que des maux

De dents longues

Qui souffrent

De NE POUVOIR

Rayer le parquet

Qu'elle avait (et re-lavé)

Pourtant bel et bien ciré

Avec Zèle et pas avec Celle

Qu'elle aime pas.. Na! Ta lie!

~*¤YANNAYMAR¤*~