De la fameuse digue qui soi-disant pourrait protéger les autochtones des dangers de la centrale nucléaire du Tricastin, Cadet Roussel l'aurait qualifiée de la digue du cul car elle les protégerait autant que la frontière franco-suisse du feu nuage de Tchernobyl.

YANNAYMAR